Entrevue avec les inspirantes girlboss derrière Ida Mastermind

Sur La Mallette, j’adore éduquer ma communauté… mais j’aime aussi l’inspirer. C’est pourquoi j’avais envie de mettre en lumière les entrepreneures qui m’inspirent, pour qu’elles allument quelque chose en toi aussi. Récemment, j’ai fait cette entrevue avec mes copines Josée-Anne SC et Geneviève Gauvin, deux filles aussi brillantes qu’inspirantes. Elles te parlent de leur parcours, de leur mode de vie et de leur projet commun! Laisse-toi charmer!

Bonjour les filles! D’abord, parlez-nous un peu de vous, de votre parcours et de vos entreprises respectives.

J0sée-Anne : Mon entreprise s’appelle Josée-Anne SC – c’est un site Web, une chaine Youtube, un podcast, des événements bien-être, des retraites pour femmes, des produits virtuels, des programmes, des livres et bientôt un petit quelque chose de plus. Tout tourne autour du fait d’apprendre à être heureux avec moins, à faire les choses simplement et à être réellement connecté à qui on est. Anciennement, c’était tout éparpillé en plein de projets et d’entreprises : j’avais Bulles & Bottillons, Fit Hippie, Slowpreneuriat et l’Académie du Blogue. J’ai fait un immense ménage dans tout ça, pour regrouper ce qui me tenait le plus à coeur (sous Josée-Anne SC) et laisser-aller le reste.

Pour mon parcours, j’ai fait le même bac que Geneviève, c’est là qu’on s’est connues, communication, rédaction et multimédia à l’Université de Sherbrooke. À la fin de mon bac, j’ai été journaliste sportive au quotidien La Tribune, pour démarrer à mon compte après ça. J’ai fondé ma première entreprise en ligne en 2012 et j’ai fait le saut à temps plein là-dessus en 2014 je crois. Ça a énormément évolué avec le temps, j’ai fait beaucoup d’essais-erreurs, d’apprentissages, de changements (et je continue d’en faire) pour arriver à une business qui me ressemble, me fait vibrer et qui me permet d’en vivre et d’engager d’autres femmes incroyables aussi.

Geneviève: J’ai 2 entreprises. La première, c’est Nick Pineault, une infolettre quotidienne sur la santé en général, ainsi qu’un livre appelé The Non-Tinfoil Guide to EMFs et un programme qui sort bientôt pour les praticiens sur le marché américain, appelé Electrosmog RX. Mon chum, Nick, est un journaliste d’investigation sur la santé et au fil du temps, on a créé une entreprise basée sur le marketing affilié par courriel et la création de produits d’information.

La deuxième, c’est Geneviève Gauvin, un tout nouveau site web, un podcast appelé Les Vraies Affaires et tout récemment, notre mastermind à moi et JA, Ida. Je n’offre pas encore de produits ou services autres que le mastermind parce que je viens tout juste de commencer mon entreprise. J’ai décidé de me lancer toute seule, sans utiliser les ressources de mon autre entreprise, pour tester toutes les connaissances en marketing web que j’ai apprise au fil du temps. Mon but, c’est d’aider les entrepreneures web ambitieuses à faire passer leur business de correct à awesome, avec plus de profit, plus de fun et pas de compromis sur ton lifestyle.

Pour ce qui est de mon parcours, comme Josée-Anne l’a mentionné, j’ai fait mon bac en communication, rédaction et multimédia à l’Université de Sherbrooke. Ensuite, je me suis tout de suite lancée en entrepreneuriat web après avoir fait la Bschool de Marie Forleo en 2012 et avoir participé à son événement live Rich, Happy and Hot Live à New York, aussi en 2012. J’ai commencé comme coach de branding, mais je me suis rapidement associée avec mon chum pour créer N&G Média inc. (notre incorporation chapeautant les deux projets).

Ça n’a pas été facile: on a trop travaillé, mal travaillé, on s’est trop payé, on a mal budgété, on ne s’est pas écouté… Et ça nous a amenés à vraiment prendre le contrôle de notre vie, en laissant de côté tout le superflu et en focussant sur ce qui nous rendait vraiment heureux. Plus de voyage, moins de travail, plus de profit. Et c’est ce que je veux pour mes clientes.

Comme moi, vous prônez un mode de vie équilibré qui vous permet de donner beaucoup d’amour à votre entreprise tout en pouvant profiter de la vie… À quoi ressemble une journée typique pour vous?

J0sée-Anne : Tout dépend si je suis en période d’événements ou pas (je reviens de 2 mois à Hawaii pour animer des retraites – là, c’est un quotidien complètement différent!). Mais en temps normal, je me réveille assez tôt, vers 6 h ou 6 h 30, pour commencer à travailler tranquillement pendant que bébé dort encore.

Mon chum s’occupe d’elle le matin, pendant que je travaille. Je prends la relève quand elle se réveille de sa sieste, vers 10 h 30. À ce moment-là, je suis 100 % avec ma fille. Pas de travail, pas d’ordi, pas de téléphone. On joue, on mange ensemble, on va se promener, on va au marché, etc.

Je la couche vers 13 h 30 et je re-travaille pendant sa sieste, environ 1 h 30. Quand elle se réveille, on passe du temps en famille, les trois. On va souvent à la plage, surfer, se promener, jouer dans le sable (elle adore!).

On rentre pour la routine du soir, puis on a nos soirées en amoureux. C’est pas mal ça 🙂 Je travaille environ 5 heures par jour.

Geneviève: Ça n’a vraiment pas toujours été ça, mais en ce moment, je me lève vers 8h, pas de cadran. Entre 8h et 10h, je me laisse tout le lousse dont j’ai besoin pour déjeuner tranquillement, prendre soin de moi et aller déranger mon chum dans son bureau. 

À partir de 10h, je commence le travail jusqu’à midi. Certains jours sont plus télégraphiés et je fais de la gestion, mais d’autres sont plus relax alors je travaille sur la création de mon podcast, à faire des appels, améliorer mon site web, etc.

Je prends une pause pour dîner entre midi et 13h30 pendant laquelle j’écoute mes petites séries (je viens de finir The Crown et de commencer Downtown Abbey. J’ai peut-être un petit penchant pour les Britanniques).

Mon après-midi, c’est ce qui varie le plus. Certaines journées, je suis super motivée et je vais travailler jusqu’à 17h. D’autres, je commence à perdre le focus autour de 15-16h. Mais dans tous les cas, je ne travaille jamais le soir, à moins vraiment d’une grosse exception.

Pour vrai, je ne crois pas vraiment au “travail”. Dans le sens que je ne crois pas qu’on est sur Terre pour travailler, mais que c’est une nécessité dans notre société moderne. Idéalement, je travaillerais 10h par semaine et le reste du temps, je le passerais avec mon chum et mon futur bébé à voyager. Mon but c’est de créer assez de passif et une entreprise assez solide pour me permettre ça dans les années à venir.

Vous avez un beau projet commun qui s’appelle Ida Mastermind. Pouvez-vous parler un peu de ce projet et nous expliquer ce qu’est un Mastermind?

Absolument! Tout d’abord, un mastermind “régulier” (parce qu’il y a tout plein de formats), c’est un accompagnement long-terme avec un ou une coach de business, ainsi que le soutien d’un groupe d’entrepreneurs soigneusement sélectionné. Donc c’est un parcours privé et de groupe en même temps.

Le gros avantage, c’est que c’est le meilleur des deux mondes. Les participants ont un suivi personnalisé avec un mentor, en plus de faire partie d’un groupe tissé serré de pairs au même niveau entrepreneurial.

Malheureusement, la plupart des masterminds actuels ne sont que disponibles en anglais sur le marché américain. Geneviève a elle-même participé à plusieurs d’entre eux, entre autres avec Nathalie Lussier et Kendrick Shope, qui valent pour la plupart entre 15 000$ USD et 20 000$ USD. Donc entre 18 000$ CAD et 25 000$ CAD. C’est beaucoup de petits sous ça.

Donc on a décidé d’amener le concept au Québec, en français, pour permettre aux entrepreneures web accomplies d’ici d’en faire l’expérience. Et c’est de là que Ida Mastermind est né.

Un parcours de 9 mois avec Josée-Anne et Geneviève, incluant un appel de 1h en 2-1 par mois, un appel de groupe de 2h par mois, un groupe Facebook privé avec toutes les participantes, un événement web de 2 jours ainsi qu’un événement en personne (au Québec!) de 3 jours en septembre. Ça pis plein d’autres bonus listé sur notre site web.

Pour vous connaître depuis un moment, je sais que vous êtes deux personnes très complémentaires. Je trouve que votre association pour ce projet est tout à fait logique. Qu’est-ce que chacune d’entre vous peut apporter comme expertise aux femmes qui s’inscrivent à votre Mastermind?

Effectivement, on est très complémentaires. 1. Parce qu’on n’a pas le même parcours entrepreneurial donc on amène toutes deux différents points de vue sur la business aux participantes. Et 2. parce nous nous sommes spécialisées dans 2 sujets cruciaux à la réussite d’une entreprise en ligne: Geneviève dans la stratégie et le marketing, et Josée-Anne dans le développement personnel.

On croit que c’est bien le succès et l’argent (non pour vrai, c’est tellement correct!), mais que si y’a pas de bonheur dans le mix, tout ça ne sert à rien. On veut que nos participantes grandissent autant personnellement que professionnellement.

Comment ça s’applique dans le mastermind? On travaille sur un gros projet à la fois, pour éviter de rajouter de l’overwhelm dans la vie des participantes, souvent déjà trop paquetée. On se concentre sur ce qui fait du sens et ce qui nous rend heureuses, pas juste sur ce qui fait de l’argent. On clarifie notre vision pour vraiment aligner passion et succès.

Pour conclure, pouvez-vous nous partager un conseil que vous avez déjà reçu et qui vous a permis de propulser votre business?

Bien s’entourer. On a tellement tendance à faire tout toute seule juste parce qu’on est capable. Mais souvent c’est ce qui nous nuit le plus. On pense qu’on fait des économies et qu’on se “prouve”, mais la vérité c’est qu’on perd tellement moins de temps et d’énergie quand on est entouré des bonnes personnes qui peuvent nous aider à avancer.

J’ai souvent entendu dire que si tu es la personne la plus intelligente/avancée/expérimentée dans une pièce, tu n’es pas dans la bonne pièce. Que tu es la somme des 5 personnes avec qui tu te tiens. Ou même le proverbe très connu “a rising tide lifts all boats” (une marée montante élève tous les bateaux). Y’a du vrai dans tout ça.

Pour avancer dans la vie, il faut s’entourer de personnes qui sont là pour nous et investies dans notre succès. De personnes qui ne nous retiennent pas derrière et qui nous forcent pas à “rester dans le moule”.

Et Ida, c’est ça. Ta prochaine marée montante.

Et puis, es-tu inspirée par ces deux incroyables femmes de tête? Si tu désires faire partie de Ida Mastermind, tu peux soumettre ta candidature sur leur site web. En plus, si tu postules et que tu es choisie, je t’offrirai l’intégral des outils virtuels de la boutique de La Mallette en plus d’une heure de coaching avec moi axée sur le blogging. Cool, non?

2018-02-26T08:32:07+00:00

Leave A Comment