Pourquoi j’ai arrêté de produire du contenu sur YouTube

Si tu me suis depuis un bout de temps, tu sais probablement que je suis présente sur YouTube depuis plusieurs années et que, en janvier 2018, j’ai décidé d’y travailler avec sérieux pour upgrader ma chaîne… Et tu as peut-être aussi remarqué que, tout d’un coup, comme ça, sans avertissement, j’ai arrêté d’y publier du contenu depuis quelques semaines. Au départ, je me suis dit que j’allais m’éclipser de YouTube et que personne ne s’en rendrait compte. Par contre, j’ai reçu plusieurs questions puisque j’y publiais du contenu vidéo deux fois par semaine et maintenant je ne publie plus rien. J’ai pensé faire un article pour annoncer que je quittais YouTube. Mais je trouvais ça un peu intense. Et après réflexion, je me suis dit que c’était peut-être pertinent de te partager les raisons pour lesquelles j’ai arrêté de produire du contenu sur YouTube.

Je divisais mes énergies

S’il y a bien une chose que je prône depuis quelques mois, c’est le fait de focusser sur une seule chose à la fois. J’essaie de ne plus avoir 40 000 projets en cours parce que, bien que ça soit excitant et stimulant, c’est loin d’être efficace et optimal. Et YouTube était le projet de trop. Celui qui divisait mes énergies, celui qui commencait à m’angoisser, celui qui me faisait de moins en moins vibrer. Je me mettais une pression immense sur les épaules à publier deux fois par semaine. Je ne sais pas si tu sais, mais entretenir une chaîne YouTube, ça peut clairement devenir un travail à temps plein. Donc c’était très compliqué pour moi d’entretenir ma chaîne YouTube, tout en faisant du coaching tous les jours, en ayant mon nouveau podcast, en organisant le premier événement Femmes de tête, en ayant une communauté à entretenir sur les réseaux sociaux… Bref, j’ai décidé de focusser sur les projets qui me faisaient réellement vibrer, plutôt que de continuer à diviser mes énergie comme je le faisais.

Ça ne me rapportait rien

Avec ma chaîne YouTube, mon but n’était pas d’être YouTubeuse. C’était plutôt un outil marketing supplémentaire pour ma business… Mais j’ai vite réalisé que parmi toutes les stratégies marketing mise en place, YouTube était celle qui me rapportait le moins. Je sais, c’est tabou de parler d’argent. Et non, je ne pense pas qu’à faire de l’argent… Mais je pense à faire rouler une business et le temps que je consacrais à YouTube était loin d’être rentable pour moi. C’était donc tout à fait logique pour moi d’arrêter de produire du contenu pour cette plateforme, sans toutefois supprimer ma chaîne.

Et la bonne nouvelle, c’est que je continuerai de produire du contenu vidéo, mais je ne mets plus la pression de devoir alimenter la chaîne YouTube sur une base régulière. Tu pourras retrouver des Facebook live sur la page de La Mallette ou dans le groupe Les Femmes de tête. J’aurai probablement d’autres bulles au cerveau qui me donneront envie de produire du contenu vidéo pré-enregistré… Mais je le ferai de façon plus spontané et peut-être via des médiums différents. Mais ne t’inquiète pas, il n’y a rien de triste à mon départ de YouTube et tout le contenu qui se trouve sur ma chaîne y restera. J’évolue, c’est tout. Et je suis contente que tu sois là pour évoluer avec moi!

2018-05-23T05:48:31+00:00

One Comment

  1. mo mai 28, 2018 at 2:34 - Reply

    je songe à mon faire un blog et éventuellement offrir d’autres services

Leave A Comment