Ce que YouTube m’apporte

Savais-tu que j’étais aussi présente sur YouTube? Depuis plusieurs années, j’entretiens ma chaîne YouTube… mais ce n’est que depuis janvier 2018 que j’ai décidé de prendre le projet réellement au sérieux et y offrir du contenu de qualité 100% aligné avec le genre de contenu que je t’offre via toutes mes plateformes. YouTube est un médium que j’adore pour plusieurs raisons, et aujourd’hui j’avais envie de te parler de tout ce qu’il m’apporte

Une rigueur

Si tu me suis depuis un certain moment, tu sais que la rédaction d’articles de blogue n’a jamais été un problème pour moi et que depuis la création de La Mallette, j’ai été très rigoureuse sur ce plan. Par contre, tu sais peut-être aussi que ma présence sur YouTube a été remplie de hauts et de bas. Il y a eu de belles périodes où j’y étais très actives, puis des moments plus creux où je publiais moins souvent (ou même, pas du tout!). Et cette drôle de vague s’est répétée plus d’une fois. Mais maintenant que YouTube est bien ancré dans ma stratégie et que j’ai décidé d’y travailler plus sérieusement, je suis forcée à une certaine rigueur… Et même si je trouve parfois ça difficile, je suis fière de moi lorsque je constate que je suis en mesure de publier deux vidéos par semaine tout en faisant rouler ma business comme une girlboss.

Une sortie de zone de confort

Je me débrouille bien avec un ordinateur, mais contrairement à ce que certaines peuvent croire, je ne suis pas une geek et j’ai beaucoup de difficulté avec l’aspect technique des technologies. Comme je suis curieuse et que j’ai une grande soif d’apprendre, je finis toujours par me débrouiller, mais ce n’est pas nécessairement ma tasse de thé. Donc de travailler avec des micros, une caméra, un système d’éclairage, un logiciel de montage, etc., c’est une grande sortie de zone de confort pour moi et je suis bien fière de voir ce que j’accomplis avec ma simple débrouillardise.

Un oeil critique

Relire mes articles de mon blogue, ça me fait toujours plaisir. Par contre, me réécouter parler d’un sujet X sous forme de vidéo, ça m’irrite un peu. Comme je n’ai pas le choix de le faire pour faire le montage de mes vidéos, j’ai décidé d’aborder le tout sous un oeil critique (on parle ici de critiques constructives) plutôt que sous un oeil totalement négatif (du chialage vide qui n’apporte rien). Aujourd’hui, au lieu de chialer sur mes cernes trop apparentes, je m’attarde plutôt aux détails techniques ou en lien avec le contenu pour y repérer les erreurs… et les corriger dans les vidéos à venir. C’est un exercice personnel qui est très demandant (du moins, pour moi) parce que ça me force à voir chacun de mes défauts et à analyser tout ce que je dis et ce que je fais. Par contre, je crois que ça fait (et ça fera) de moi une bien meilleure oratrice.

Si tu réfléchis à te lancer sur YouTube, je peux te dire deux choses: premièrement, ça demande beaucoup de rigueur, de patience, de temps, d’efforts et de passion… Et deuxièmement, c’est une plateforme incroyable à exploiter, alors si tu sens que tu y as ta place, lance-toi!

2018-02-21T15:46:40+00:00

Leave A Comment