La peur, un moteur, pas un frein

Chaque fois que quelqu’un sort l’excuse de la peur pour ne pas foncer, je me sens triste. Je me sens triste parce que la peur est un sentiment vraiment poche… qui peut être un sentiment intéressant si on s’en sert comme moteur, plutôt que comme un frein. 

Je ne suis pas mieux que personne. Moi aussi, je me suis souvent empêchée de faire certaines choses, juste parce que c’était donc ben effrayant de sauter dans le vide. Par contre, j’ai toujours regretté d’avoir laissé la peur me guider. Et le jour où j’ai réalisé que la peur ne m’apportait rien de bon, j’ai décidé de ne plus jamais la laisser décider pour moi. Et ça aussi, ça fait peur (même si c’est ironique!). Aujourd’hui, chaque fois que je fais face à une situation où je suis terrorisée, je prends mon courage à deux mains et je fonce quand même. Rares sont les fois où mes peurs étaient réellement fondées… parce que la peur, c’est souvent irrationnelle, c’est une défense contre l’inconfort, l’inconnu, le mystère. Si j’avais laissé la peur l’emporter sur moi, je n’aurais jamais:

  • Quitter ma région pour aller étudier à Sherbrooke, là où tout a commencé
  • Lancer mon blogue
  • Fait le saut de salariée à entrepreneure
  • Offert un service de coaching privé
  • Créer un événement de A à Z dans la grande ville, alors que j’habite à plus de 6 heures de route de Montréal
  • Lancer Le Club des femmes de tête, un membership pour les femmes entrepreneures qui veulent faire leur place sur le web

Et ça, ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres.

Si je t’en parle, c’est simplement parce que je sais que la peut te freine probablement, de temps en temps. Et c’est normal d’avoir peur. C’est normal de trembler. C’est normal d’avoir envie de pleurer. Mais ce qui n’est pas normal, c’est de t’empêcher de vivre des expériences complètement incroyables, de façonner ta vie de rêve. Ce qui n’est pas normal, c’est d’avoir des regrets à cause de la peur qui t’a menée par le bout du nez.

La prochaine fois que la frousse te prend, pense à moi et fonce droit vers l’inconnu, même si tu as envie de reculer, te rouler en boule et pleurer. Je te promets que tu seras plus que fière et satisfaite ensuite!

2018-06-25T20:07:24+00:00

Leave A Comment