Lettre à tous ceux qui n’y croyaient pas

Nombreuses sont les personnes qui me trouvaient bizarre d’exposer ma vie sur le web et encore plus nombreuses sont les personnes qui ont éclaté de rire quand elles ont su que je me lançais en business sur le web. Pourtant, je ne pourrais pas être plus heureuse et épanouie, du haut de mes 25 ans, dans ma vie d’entrepreneure du web. Alors aujourd’hui, j’écris ma lettre à tous ceux qui n’y croyaient pas.

Vous n’aviez aucune confiance en me voyant me lancer corps et âme sur le web. Pourquoi est-ce que je le faisais? Par manque d’attention? Par naïveté? Par désespoir? En vous posant ces questions, vous aviez déjà tout faux: j’ai décidé de me lancer par passion d’abord et avant tout. J’avais confiance que ma passion, mes efforts, ma détermination et ma créativité allaient m’amener là où je devais être. Je n’avais peut-être aucune idée de la destination, mais j’avais assez confiance en moi et en la vie pour faire mes premiers pas dans ce chemin inconnu-là.

Vous trouviez (et trouvez encore!) mon métier très mystérieux. Et je vous comprend. J’essaie de le détailler de la façon la plus claire possible, mais comme c’est loin d’être un métier traditionnel, il y a toujours de nouveaux mystères qui font surface. Par contre, l’inconnu ne vous permet pas de juger… Au contraire! Ayez donc la curiosité et l’ouverture d’esprit de poser des questions, de vous informer… Une fois que vous aurez bien saisi l’envers du décor de mon métier, vous comprendrez que mon métier n’est ni un métier facile, ni un sous-métier, ni un métier éphémère.

Certains n’avaient aucun problème avec les raisons qui me motivaient à me lancer sur le web ni avec le drôle de métier que je pratique. Certains n’avaient juste pas confiance en moi. Selon plusieurs, j’étais trop faible, trop fragile, trop intuitive, trop impulsive, trop influencable, pas assez formelle, pas assez compétente… Mais malgré tout ce que vous croyiez que j’avais trop ou que je n’avais pas assez, j’avais en ma possession une arme puissante: une confiance à tout casser… Parfois fragile, mais souvent très solide.

Alors si vous n’avez pas cru en moi, c’est correct… Je crois que ça m’aura motivé à donner le meilleur de moi à chaque jour, à me dépasser, à me fixer des objectifs hallucinants… et à les atteindre.

Au fond, je vous remercie!

Inscris-toi à l'infolettre

Inscris-toi et reçois ton canva d'article de blogue!

2018-02-01T20:27:17+00:00

One Comment

  1. Véronique G. février 14, 2018 at 11:46 - Reply

    Bravo Mélissa!

    Tout est dit et “bien envoyé” 🙂 Je suis en cours de création d’entreprise en sachant que j’ai mille et un autres projets en tête (bon, en réalité, 2 autres, sûr sûr) et je remarque de plus en plus que les personnes qui nous rient le plus au nez quand on en parle, sont celles qui se cantonnent à faire ce qui les rassure, à rester précautionneusement dans leur confort. Les personnes encourageantes sont celles qui ont soit sauté le pas de l’entrepreneuriat soit celles qui veulent le faire – qui comptent le faire – mais n’ont pas encore trouvé leur “bon moment” (on va appeler ça comme ça :)). Et je te rejoins : plutôt que de laisser ces commentaires et moqueries nous affecter, il faut s’en servir comme une source de motivation parmi bien d’autres ou juste les déposer, comme on dirait dans ma famille.

    En tout cas, belle continuation et merci pour tous les outils que tu mets à notre disposition.

    Véronique (GirlBoss)

Leave A Comment