Travailler intelligemment et efficacement

J’en parle souvent, ici et sur mes autres plateformes: j’aspire à un lifestyle où je ne travaillerai pas des heures de fous (je travaille déjà moins de 40 heures par semaine) et où la business roule, même quand je suis en mode loisirs. Le but n’étant pas de ne jamais travailler, mais de travailler moins tout en étant turbo efficace. Parce que oui, c’est possible de modifier nos méthodes de travail pour mettre moins de temps dans notre business, tout en obtenant les mêmes résultats… ou mieux encore! Je te partage donc les petites actions que j’ai prises pour alléger mon quotidien et ainsi travailler de manière plus intelligente et efficace.

Planifier

Je sais que tu es probablement déjà une championne de la planification, mais j’ai envie de souligner le fait que de prendre le temps de planifier, ce n’est pas du temps perdu, au contraire, c’est une excellente façon de GAGNER du temps. Quand je dis que travaille moins de 40 heures par semaine, ça compte même la planification. J’ai d’ailleurs fait l’exercice récemment: il y a quelques semaines, j’ai pris un moment pour organiser ma journée du mardi. J’ai travaillé 7h dans ma journée et j’ai été super efficace. Le lendemain, le mercredi, j’ai commencé ma journée sans l’organiser d’abord. J’ai travaillé 9h et ces 9 heures n’ont pas du tout été efficaces, je ne savais pas où me lancer, je n’avais pas de to-do list claire et je ne savais même pas quels objectifs je me fixais pour la journée.  S’organiser, c’est du temps, mais c’est un investissement en temps qui en vaut vraiment la peine! Si tu veux en savoir plus sur mon système de planification, écris-moi et je pourrai en faire l’objet d’un prochain article. 

Automatiser

Je te conseille vraiment d’automatiser tout ce que tu peux automatiser. Par exemple, tu pourrais avoir un message automatique sur ta page Facebook lorsque les gens t’écrivent en privé. Ça va te permettre de ne pas te sentir dans l’urgence de répondre rapidement chaque fois que tu as une notification de message. Parce qu’on se le cachera pas, on n’est pas full efficaces quand on interrompt ce qu’on fait toutes les 20 minutes pour répondre à un message Facebook. L’option la plus efficace, selon moi, c’est d’avoir un message automatique, comme je te l’ai dit, et de répondre à tous tes messages dans un seul et même bloc de ton horaire.

Dans le même ordre d’idée, je te conseille aussi d’enlever toutes les notifications sur ton cellulaire. S’il y en a qui sont essentielles pour ton travail, tu peux les conserver. Mais tu peux enlever toutes les notifications d’Instagram , Snapchat, Facebook perso, YouTube… Ce n’est pas essentiel de savoir à la minute près que chanel0897 a liké ta photo sur Instagram. Et tu seras beaucoup plus focus sur tes tâches si ton téléphone ne te dérange pas en permanence.

Mais dans ton cas, comme dans le mien, quand je parle d’automatisation, je parle surtout de la génération de leads / la prospection. Ça, ça gruge énormément de notre temps et c’est tout à fait normal. Peut-être qu’au moment où tu lis ces lignes, tu te sens comme moi, quand on m’a dit d’automatiser ma prospection, dans le sens où j’étais hyper frileuse à cette idée. Pour moi, la prospection a quelque chose de très personnel, très humain et je trouvais ça horrible de penser que je pourrais automatiser ça, parce que dans ma tête, ça voulait dire de robotiser, de rendre le tout vraiment froid. MAIS si tu le fais correctement, ça peut vraiment être une façon très cool de recruter des clients sans que ce soit froid ou impersonnel. Personnellement, je reçois des courriels à toutes les semaines de gens qui me remercient pour un courriel X que je leur ai envoyé et ils sont certains que j’ai pris le temps de leur écrire un à un alors que tout est automatisé. Et pour moi, ça veut dire que c’est réussi parce que les gens ne la sentent pas, l’automatisation, ils sentent plutôt mon côté très humain et personnalisé.

Déléguer

Depuis que j’ai fait le choix de déléguer certaines tâches, je me sens beaucoup moins stressée et beaucoup plus efficace. Le truc, pour savoir quoi déléguer, c’est de faire la liste de toutes les tâches que tu fais dans une semaine. À côté de chacune d’entre elles, note si ce sont des tâches qui te rapportent directement de l’argent ou non. Et celles qui ne te rapportent pas d’argent, qui ne sont pas rentables, tu les délègues. De cette façon, tu vas pouvoir te concentrer uniquement sur ce qui rapporte et faire grandir ton entreprise. Quelques tâches que tu peux déléguer : la création de visuels, la programmation de tes posts sur Facebook, la gestion de courriel, la comptabilité, la mise en page de documents, etc. Déléguer, c’est un investissement!

Refuser

Un autre truc vraiment important, c’est de dire non, de refuser certaines opportunités. Accepte uniquement les projets qui sont vraiment alignés avec toi. Aie en tête tes objectifs et assure-toi que chaque projet que tu acceptes ou chaque action que tu entreprends t’amènent directement vers l’atteinte de ces objectifs. Si ce n’est pas le cas, ciao bye le projet, on y repassera peut-être plus tard, mais le timing n’est pas le bon pour le moment.

Il ne faut pas avoir peur de dire non ou de mettre des projets sur la glace. C’est souvent mieux comme ça, ça laisse le temps de travailler sur ce qui compte le plus dans l’immédiat et ça laisse murir les projets en question.

Déconnecter

J’ai récemment poser une question à ma communauté, pour savoir jusqu’à quelle heure les femmes entrepreneures travaillaient le soir et elles sont plusieurs à m’avoir répondu qu’elles travaillaient jusqu’à 10-11h, parfois minuit, et parfois même jusqu’aux petites heures du matin. Je comprend qu’il y a des périodes qui sont plus exigeantes que d’autres, mais ça ne devrait pas faire partie du quotidien de travailler jusqu’à ces heures là. Et de toute façon, on est beaucoup plus efficaces en prenant une soirée pour nous qu’en travaillant jusqu’à minuit.

J’ai aussi fait ce test-là par le passé, et je me rends compte que toutes les journées où je travaillais de 7h à 22h, je ne me sentais pas au meilleur de ma force, j’étais moins efficace, moins motivée, moins créative et clairement plus fatiguée. Par contre, lorsque je ferme mon bureau à 17h, je m’accorde du temps pour lire, prendre un bain, passer du temps avec mes proches… Et le lendemain, je suis en feu, mais EN FEU LÀ. Donc je crois vraiment qu’on est plus efficaces quand on se distance un peu de notre travail et qu’on s’accorde des moments loin du bureau.

Pour y arriver, je te conseille de t’établir un horaire de bureau, qui peut être, par exemple, l’horaire de ton copain qui est salarié. Moi c’est ce que je fais: je travaille de 6h30 à 11h45. Quand mon copain arrive pour dîner, on prend le temps de manger ensemble. Quand il repart, à 13h, je reprend le travail. Parfois, je m’arrête lorsqu’il arrive à 16h, mais il m’arrive parfois de continuer un peu. Mais les soirées où je travaille sont très très rares. Et lorsque je le fais, ce n’est jamais par obligation ou parce que je suis dans le jus, mais plutôt parce que je me sens créative et que j’ai envie de travailler. Ne pas travailler le soir, ça ne veut pas dire que mon cerveau est complètement à off. Mais au lieu de mettre toutes mes idées à exécution, je les note dans un cahier, et le lendemain, quand je relis mes notes, mes idées, je suis en mesure de créer un plan de match pour les mettre en oeuvre parce que mon cerveau a eu suffisamment de temps pour se reposer.

Et toi, c’est quoi ton plan pour travailler plus efficacement?

2018-07-24T07:04:46+00:00

Leave A Comment