Le journal d’une entrepreneure: comment ma routine du matin a changé ma game

Ça fait un moment que je cherche une façon de te partager des trucs plus personnels, en lien avec ma business. J’ai plein d’histoires à te raconter, plein d’anecdotes à te partager… Et je pense que ça a sa place, à travers tous les articles où je te partage mes trucs et astuces. C’est pour cette raison que j’ai décidé de lancer une nouvelle série d’articles: Le journal d’une entrepreneure. À travers cette série, je ne te partagerai pas de contenu éducatif, mais plutôt des tranches de vie et des parcelles de mon quotidien. J’ai d’ailleurs envie de commencer cette série en te parlant de ma nouvelle routine du matin, qui est mon obsession du moment.

Tu le sais peut-être, mais en novembre 2017, j’ai reçu un diagnostic de diabète de type 1. Je ne m’étendrai pas sur le sujet, mais je le mentionne parce que ça a eu un impact sur mon quotidien, donc sur ma business. La fatigue, un des symptômes méga poche du diabète, a fait en sorte que j’étais incapable de me lever tôt le matin. Je me levais à 8h, je commencais à travailler à 8h30, jusqu’à 11h30. Quand je recommencais à travailler, après le dîner (autour de 13h), j’avais encore un immense coup de fatigue qui faisait en sorte que j’étais loin d’être efficace en après-midi. Tout ça faisait en sorte que mes journées n’étaient pas du tout productives et ça me décourageait beaucoup (lire ici: hyper méga ultra beaucoup!).

Et puis, en février, dans un élan de motivation, mon copain a décidé qu’on allait optimiser nos matins en nous levant à 6h. Les premiers matins ont été horribles. J’ai toujours eu l’habitude de me lever tôt, mais mon état de santé faisait en sorte que mon corps me criait qu’il voulait toujours plus de sommeil. J’ai quand même continué de relever le défi de me lever à 6h. Et après quelques jours seulement, j’ai remarqué une belle amélioration dans mon quotidien. Je commence maintenant à travailler vers 6h30, tous les matins. Je ferme mes trucs vers 11h45 pour le dîner (moment sacré pour moi!). Ensuite, si je ne suis pas au top de ma forme en après-midi, ce n’est pas la fin du monde parce que j’ai déjà travaillé 5 heures dans ma journée. Dans ma quête de travailler moins, mais mieux, c’est la situation idéale. Bien entendu, je travaille toujours en après-midi, mais je n’angoisse plus lorsque mon corps n’est plus en mesure de fournir.

Ce qui est cool, en commencant à travailler à 6h30, c’est que les distractions sont diminuées de moitié. Presqu’aucun courriel n’entre, les notifications Facebook sont moins nombreuses, l’ambiance du matin me permet d’être hyper focus et créative… Pour te donner une idée, j’écris présentement ces lignes un jeudi matin à 8h00 et c’est le deuxième article que j’écris aujourd’hui. Avec mon ancienne routine, ça n’aurait clairement pas été possible. Quand je dis que ma nouvelle routine a complètement changé ma game, c’est tellement vrai. Je suis plus efficace et aussi beaucoup plus motivée… Je n’ai (presque) plus de périodes de découragement quand mon corps fait des siennes parce que je suis préparée et que mes après-midis sont vraiment allégées.

Et toi, à quoi ressemble ta routine du matin?

2018-03-29T17:29:57+00:00

Leave A Comment