Le récit des Femmes de tête

Au printemps 2016, j’ai écrit un article où je parlais de la pression qu’on a toutes d’être soit une femme de carrière, soit une bonne mère de famille… Comme si on ne pouvait pas être les deux. Bien que je ne sois pas encore maman, je suis persuadée que mon rôle de mère et mon rôle d’entrepreneure me tiendront autant à coeur l’un que l’autre. Bref… Quand j’ai publié cet article, j’ai reçu une foule de messages de femmes qui se reconnaissaient à travers mes mots et qui étaient heureuses de voir qu’elles n’étaient pas seules. Certaines ont même lancé l’idée de créer un groupe pour qu’on puisse se regrouper entre femmes entrepreneures, pour avoir NOTRE gang. L’idée à mijoter dans ma tête pendant quelques semaines… et le 28 juin 2016, j’ai lancé le groupe Facebook Les p’tites #Girlboss. À ce moment-là, je n’avais aucune ambition en lien avec ce groupe: j’imaginais que nous serions un groupe d’une vingtaine de filles et que nous échangerions de temps en temps… J’étais très loin de me douter que, après deux ans, le groupe serait composé de 18 000 femmes francophones de partout à travers le monde et que nous échangerions ensemble plus de 50 fois par jour. L’atteinte des 18 000 membres m’a inspiré cet article: le récit des femmes de tête.

Après seulement quelques jours de vie, le groupe connaissait une croissance que moi-même que je n’expliquais pas. Comme il n’existait pas encore une foule de groupes du genre, les femmes étaient méga heureuses de découvrir cette communauté, même s’il n’y avait pas encore énormément d’interaction. Un soir d’août, j’ai fait un post pour inviter les membres du groupe à parler du groupe à leurs amies entrepreneures. Ce simple post a fait en sorte qu’en l’espace de quelques jours, nous avons connu une croissance de…600%

En novembre 2016, moins de six mois après la création du groupe, nous avons atteints les 1000 membres. À ce moment-là, j’étais un peu sur le choc: je n’avais encore aucune vision stratégique par rapport à ce groupe, je n’en faisais pas vraiment la promotion et je me retrouvais avec un groupe grandissant entre les mains… Pas besoin de te dire que je n’avais aucune idée quoi en faire, donc j’ai continué de l’alimenter régulièrement en me disant que la gestion de ce groupe était un simple passe-temps pour moi.

En mai 2017, toutes sortes d’événements ont fait en sorte que j’ai dû/voulu changer le nom du groupe. Ça a soulevé un tollé: les membres s’étaient attachées au nom Les p’tites #Girlboss. Je leur ai donc demandé de me suggérer des noms qui leur plaisaient. Celui qui a ressorti le plus souvent et qui me parlait le plus, c’était clairement Les Femmes de tête. Le 8 mai 2017, le changement de nom était officiel et les femmes se sont rapidement habituées à ce nouveau nom et ont développé un fort sentiment d’appartenance envers celui-ci.

Le changement de nom m’a ouvert les yeux sur le pouvoir de la communauté et le potentiel immense de ce groupe. C’est donc à partir de mai 2017 que j’ai officiellement intégré le groupe dans ma stratégie marketing et que j’ai changé ma façon de le traiter. J’ai rapidement pu observer l’impact que le changement a eu: plusieurs femmes de tête sont devenues mes clientes et j’ai même développer de belles collaborations avec certaines d’entre elles.

Le 20 octobre 2017 a été une grande journée pour moi: sans même que je l’aie vu venir, 10 000 femmes de tête composaient le groupe. 10 000 personnes, c’est plutôt incroyable! Pour souligner l’événement, j’ai créé un cours gratuit de 10 jours pour briller sur le web. Ce cours était exclusif aux membres du groupe à ce moment-là, mais il est maintenant ouvert à tous. Tu peux t’y inscrire en cliquant ici.

En janvier 2018, j’ai décidé que cette nouvelle année était l’occasion parfaite pour (enfin!) aller à la rencontre des Femmes de tête. Habitant en région éloignée, ce n’est pas nécessairement toujours simple pour moi de me déplacer à Montréal (je dois prévoir plusieurs heures de route, l’hébergement, etc.), mais je tenais vraiment à le faire pour pouvoir échanger avec ces femmes qui font littéralement partie de mon quotidien virtuel. C’est donc le 2 juin 2018 que je suis partie à la conquête de Montréal (hahaha!) avec Gabrielle, la coordo de projets de La Mallette, pour le premier événement officiel Femmes de tête.

Et pour bien poursuivre l’évolution de cette belle communauté, en juin 2018, nous avons atteints les 18 000 membres en même temps que nous avons célébrer les 2 ans du groupe.

Si tu ne fais toujours pas partie de la communauté Les Femmes de tête et que tu as envie de te joindre à la gang, clique ici!

2018-11-02T06:51:33+00:00

Leave A Comment